Auto entrepreneur auto entreprise

Quels sont les avantages du statut EURL

Pour créer une entreprise dans laquelle vous serez le seul et l’unique associé, il est préférable que le statut utiliser soit l’EURL. Bien que les responsabilités du propriétaire soient nombreuses, ce type de statut offre beaucoup d’avantages par rapport à la SARL. S’il y a des risques que votre activité ne soit pas rentable, vous aurez moins de perte en cas de faillite.

Différence entre une EURL et une SARL

Avant tout, il faut savoir que ces deux statuts sont presque identiques. Seul le nombre de propriétaires ou d’associer fait la différence entre eux. Pour une SARL, il peut y avoir plusieurs personnes à la tête de la société. Par contre, pour le statut eurl ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, une seule personne doit figurer comme étant le propriétaire de l’entreprise. Cependant, cette personne doit avoir des expériences concluantes liées au type d’activité de sa société. Qu’il reste uniquement un dirigeant non employé ou qu’il tienne une responsabilité spécifique au sein de son entreprise, il doit avoir des connaissances sur son activité. Il a tout à fait le droit de recourir à un autre professionnel pour gérer son entreprise. Néanmoins, bien qu’il ne le gère pas lui-même, il a quand même tous les droits sur l’entreprise qui l’appartient, tout en tenant compte des contrats de législation d’une EURL.

Les avantages d’une EURL par rapport à une SARL

Le principal avantage qui pousse les gens à créer une EURL est le fait qu’il sera le seul à diriger son entreprise. D’autant plus, ce type de société est très facile à fonder vu qu’aucun capital de démarrage n’est fixé lors de sa création. C'est-à-dire que celui qui sera l’unique associé peut se limiter à son pouvoir pour créer une entreprise pour ainsi le développer en fonction de sa rentabilité. Bien que les apports de l’unique dirigeant soient assez minces, aucune loi n’exige un certain somme d’argent pour pouvoir en créer une. Dans le cas où l’entreprise sera sous la contrainte de déclarer faillite, seul ce fonds de démarrage fera l’objet d’une perte. Il n’y a aucun risque que les biens personnels du propriétaire soient liés à cette activité en cas d’échec. Par contre, si la société se développe convenablement, il est très facile de le transformer en SARL par la suite.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 26 Nov. 2017Le tampon encreur : Pourquoi c'est si essentiel ?25 hits
  2. 28 Oct. 2017Mettez en avant votre empreinte48 hits
  3. 17 Oct. 2017Quel mobilier choisir ?58 hits
  4. 13 Oct. 2017Besoin de bureau pour votre entreprise, mais pas les moyens de payer un loyer, découvrez le Coworking60 hits